Sabqai-dii Laos !

Après ce passage sans encombre de la frontière Laotienne, nous arrivons à Udomxai, capitale de la province du même nom. Nos premières impressions sur le Laos sont très positives. En effet, l’accueil est très présent et les petites attentions envers les touristes sont recherchées. Le principal changement par rapport au Vietnam : ne pas négocier sans cesse les prix ! Nous n’avons plus l’impression de nous faire arnaquer.

Nous avons passé deux jours à Udomxai, le temps de nous remettre de ces 2 jours de transport et de visiter :

-   son principal temple avec l’équipe de foot locale qui s’y entraînait ! Olivier en a d’ailleurs profité pour enfiler mon maillot des blams afin d’immortaliser ce moment devant Buddha !dsc-0126-copier.jpg

-   un monastère splendide situé sur les hauteurs de la ville

Nous en avons également profité pour expérimenter notre premier massage d’une heure en Asie pour la modique somme de 5€ dans un Spa tout neuf ! Ca fait aussi du bien de s’occuper un peu de soi…

Nous filons ensuite vers Luang Namtha pour réserver un trek permettant de découvrir les villages où vivent les minorités ethniques. Il faut savoir que le Laos comptent près de 49 groupes ethniques différents. La route entre Udomxai et Luang Namtha est, à notre surprise, en excellent état. En effet, elle vient d’être financée par le gouvernement chinois afin de faciliter les échanges entre le Laos et la Chine. Eh oui nous ne sommes pas très loin de la frontière chinoise. L’accueil dans l’auberge Zuela Guesthouse à Luang Namtha est des plus agréables et on y resterait bien quelques jours. Nous réservons notre trek de 2 jours dans le parc de Nam Ha. Enfin un trek c’est un bien grand mot, un trek version « laotienne » c'est-à-dire 4 heures de marche par jour. Malheureusement la pluie fait son apparition durant le premier jour jusqu’à notre arrivée au village à 14h… Qu’allons nous bien pouvoir faire de l’après midi dans ce village Khmu (minorité ethnique), au milieu des cochons, des poules, des chiens, chats, sans électricité, ni toilettes avec des habitants parlant un dialecte que même le guide ne comprend pas… ? Finalement, la pluie cessera et nous en profiterons pour « essayer » d’échanger avec ces villageois (qui disposent tout de même du téléphone portable !) et les enfants à travers des jeux, dessins…Les habitants de ce village vivent dans une extrême pauvreté mais sont toujours très souriant. Ils viendront tous, petits comme grands, nous rendre visite dans notre maison, voir ce qu’on pouvait bien faire dans leur village ! La nuit sera très fraîche voir froide. Nous avons estimé que les 5°C n’avait pas du être dépassé ! Heureusement notre super guide nous a préparé un petit déj de folie : sticky rice, œufs, tomates. De quoi être d’attaque pour affronter la jungle laotienne. Par chance, aucun tigre n’a croisé notre chemin !dsc-0327-copier.jpgdsc-0260-copier.jpg

Nous reprenons la route pour Nang Khiaw. De ce village, nous pourrons faire une « croisière » sur la rivière Nam Ou afin de rejoindre la charmante ville de Luang Prabang. Après une journée de bateau (parfois à travers les rapides !), nous arrivons enfin à destination avec un maigre repas du déjeuner dans le ventre (bananes et crêpes de riz-coco !).  Nous n’avons pas été très prévoyant…dsc-0034-copier.jpg

Nous choisissons une Guesthouse en dehors du centre historique afin de pouvoir se reposer un peu. Nous sommes tout de suite charmés par la ville et décidons de nous y poser 3 jours. Cela va faire du bien de ne pas faire / défaire et refaire nos sacs tous les jours ! Pas toujours facile la vie de voyageur!

Luang Prabang est classée au Patrimoine de l’Unesco depuis 1995. L’architecture de cette ville (protection des maisons coloniales), ses multiples temples et son atmosphère sont très agréables. Ses trois jours serons consacrés à la visite des nombreux temples bouddhistes, du palais royal (Luang Prabang était la capitale de la monarchie jusqu’en 1975), du musée du centre des arts et traditions ethniques (permettant d’en apprendre un peu plus sur les ethnies du Laos) mais nous permettrons aussi de prendre le temps de savourer un pain au chocolat ou gâteau à la banane, chocolat… dans les nombreuses boulangeries de la ville, à apprendre la cuisine laotienne pour Marie… Bref on prend du bon temps ! Nous nous sommes tout de même levés à 5h30 pour nous rendre à la fameuse cérémonie des offrandes aux bonzes. Chaque matin, au lever du soleil, les bonzes marchent dans les rues de la ville pour mendier leur nourriture comme le faisait autrefois Buddha. Ils reçoivent l’aumône de la population qui est agenouillée et offre aux moines du riz gluant et/ou des fruits. Comme nous avions pu déjà le lire (dans les guides et sur des blogs), cette cérémonie est gâchée par la masse touristique dont la plupart se colle aux moines pour prendre des photos alors qu’il est indiqué dans bien des temples, qu’il faut se tenir à une certaine distance. On se croirait au cirque. Nous aurons la chance le lendemain matin de revoir cette cérémonie (on se sera levé tôt pour prendre notre bus pour Vientiane), à l’écart des touristes. C’est bien plus authentique et ça reprend tout son sens !dsc-0262-copier.jpg

Il est 6h30 et c’est parti pour un voyage en bus de 8 heures, direction la capitale : Vientiane. Enfin, c’est ce qu’on nous avait annoncé. Au final, nous aurons mis près de 12h ! Heureusement, le paysage traversé était magnifique (ressemblant à la baie d’Halong terrestre autour de la ville de Vang Vieng). C’est aussi pour cela que nous avions décidé de faire le trajet de jour. A notre arrivée, nous sommes épuisés. Vientiane n’a pas le charme de Luang Prabang mais pour une capitale, c’est plutôt calme et à taille humaine. Nous en profitons pour visiter les différents temples de la ville. Une journée sera suffisante. Nous reprenons la route direction Paksé.

Commentaires (6)

1. Kregoff 17/12/2011

Top la photo avec l'équipe de foot!
T'as pas joué avec eux Tony? Là c'est sûr que tu aurais tout pris de la tête ;) Tu veux pas nous ramener une petite pépite asiatique pour les Blams l'an prochain?

2. Nico de Natixis 17/12/2011

ça a l'air sympa très traditionnel le Laos :)
à très bientôt! j'ai hâte maintenant que j'ai booké mes billets :))

3. Fiona 15/12/2011

Merci de nous faire voyager! J'adore vous lire. Bonne route!

4. Fred 14/12/2011

Et pendant que vous prenez du bon temps, Tony croupit toujours derrière les barreaux : http://fr.sports.yahoo.com/tony-vairelles-en-prison-a-metz.html

5. eric Q 13/12/2011

bonjour à tous les deux , je sais pas si tu vas te souvenir de moi je suis le fils de Monique P. (nounou),qui d'ailleur vous fait un gros bisous , j'ai eu votre blog par ma mére et je trouve que c'est super de faire vivre votre aventure qui doit être génial ....que dire à part bonne continuation et profiter de tous ces superbes moments passés là bas....bisous à tous les deux et bonjour à Marie jeanne, Yves, Grégory et à sa femme et ces deux filles ...

6. jm 12/12/2011

merci pour ces récits qui sont toujours aussi sympa à lire! un mélange de "rendez-vous en terre inconnue" (l'émission tv)et de "mystère de Pékin" (le jeu)!!!
bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site