Clap de fin à Los Angeles !

Il est désormais temps de quitter l’Amérique centrale pour rejoindre Los Angeles. Notre avion étant à 6h du matin, nous passons la nuit à l’aéroport de San José au Costa Rica, avant d’enchaîner 2 vols avec une escale de 6h à Denver ! Après cette longue journée de transport, nous arrivons enfin à la « cité des anges ». Nous nous sommes réservés une chambre chez un particulier à Venice : secteur très bucolique avec ses ruelles piétonnes passant à travers les jardins.quartier-de-venice.jpgvenice-quartier-residentiel.jpg

Après une bonne nuit de sommeil, nous reprenons notre activité favorite : visiter ! Un bon petit déjeuner pour débuter notre journée, dans l’une des meilleures boulangeries de Los Angeles située sur Abbot Kinney boulevard. Cette rue rassemble un nombre incroyable de petites boutiques « alternatives », « bobos », « hippies »… Nous continuons notre chemin vers Venice beach. C’est un quartier « original » où l’on croise de nombreux hippies-clochards et quelques spécimens d’un autre genre !venice-beach-specimen-n-2.jpg venice-beach-specimen-n-3.jpgNous irons jusqu’à Santa Monica où les familles américaines passent leur dimanche sur la plage. Nous ferons également un petit tour dans les rues commerçantes de Santa Monica.

Nous filons ensuite vers Downtown en bus. La ville de Los Angeles s’étend sur de nombreux kilomètres et les trajets en bus peuvent parfois prendre pas mal de temps. En clair, Downtown le dimanche c’est mort, il n’y a pas personne… en même temps il fallait s’y attendre un peu. la-downtown-3.jpgNous nous dirigeons donc tranquillement vers le Staples Center (salle de spectacles) pour aller voir un match de NBA. Pour les aficionados, nous allons voir la demi-finale de la conférence ouest des play-offs : les Clippers (autre équipe de Los Angeles à ne pas confondre avec les Lakers) contre les Spurs de San Antonio (équipe de Tony Parker et Boris Diaw). Tout cela à la plus grande joie d’Olivier, ravi d’avoir obtenu des places sur internet 4 jours auparavant. Nous prenons donc place dans l’enceinte de 19 000 personnes gonflée à bloc, vêtus de notre Tee-shirt des Clippers distribué à l’entrée. Un vrai show à l’américaine avec l’entrée des joueurs et les spectacles de pom pom girls. Le match sera très serré. L’enjeu est important pour chaque équipe : une place en finale pour les Spurs et l’élimination des Clippers en cas de défaite. Les supporters des Clippers sont quelque peu déçus mais ils auront supportés leur équipe jusqu’au bout. la-staples-center.jpgnba-match-clippers-spurs-4.jpgnba-match-clippers-spurs-5.jpgNotre soirée n’est pas encore terminée, il faut désormais rentrer (environ 30 kilomètres nous sépare de Venice) sans savoir quel bus prendre ou même savoir s’il y a encore des bus qui passent à cette heure là. Nous attendrons plus de 45 minutes avant qu’un chauffeur d’une autre ligne nous emmène gentiment à l’embranchement vers Venice Boulevard. Nous rentrerons à plus d’une heure du matin soit 2h30 après la fin du match.

Pour la dernière journée de notre voyage, nous nous rendons sur Hollywood Boulevard afin d’observer les trottoirs ornés des noms de stars. Cela n’a rien de transcendant (loin de là !) mais cela nous permettra d’accomplir notre dernier défi (cf. onglet missions TDM).la-hollywood-boulevard.jpg

Au final, Los Angeles ne nous aura pas réellement séduit : c’est une ville trop étirée à notre goût où l’on cherche un peu la vie de quartier ! En même temps, nous sommes peut être passés à côté car nous n’avions pas de guide de voyage, ni même de plans pour visiter Los Angeles. Il est temps désormais de prendre le chemin du retour… Nous sommes à la fois excités de rentrer mais également triste que ce voyage prenne fin…

Après 11h de vol, nous voilà désormais en France !

Commentaires (2)

1. Alain Delon 25/05/2012

Ces beaux articles vont me manquer. A quand un blog dédié au travail et non plus aux voyages?
Alain

2. Fiona 24/05/2012

Ca devait etre fun le match!!! Contente que vous ayez pu loger a Venice, il y a justement une vraie vie/ambiance dans ce quartier. Je comprends que LA ne vous ait pas charme en seulement 2 jours. Ce n'est pas une ville qui impressionne d'emblee... je pense qu'il faut y vivre ou au moins y passer un peu de temps pour decouvrir et apprecier le lifestyle californien: weekends a la plage ou dans la nature, la vie au soleil toute l'annee... Mais c'est sur, ce n'est pas une "ville" a l'europeenne!

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site