Un petit tour à l’Open et on the road…

Nous apprécions notre retour à Melbourne, ville bien agréable, sous un soleil de plomb. La journée tant attendue par Olivier arrive enfin. La chaleur est difficilement supportable, surtout que nous sommes en plein soleil sur la Rod Laver Arena (équivalent du central de Roland Garros). On est obligé de sortir de temps en temps et se mettre dans les espaces « réfrigérés » car on frise les 40°C. Nous verrons quelques français comme Jérémie Chardy et Alizé Cornet qui se feront vite éliminés. Mais nous auront surtout la chance de voir Nadal (sur la Hisense Arena équivalent du Suzanne Lenglen, au passage nous remercions Nico pour son billet car il a du nous quitter pour prendre son avion pour Paris), Verdasco, Isner, Tomic… Une journée bien remplie qui s’est terminée vers 21h, soit plus de 10h sur place !melbourne-open-tennis.jpgmelbourne-rod-laver-arena.jpg

Après avoir récupéré notre van, nous prenons la route vers l’ouest en direction de la Great Ocean Road à partir de laquelle nous pouvons apercevoir les célèbres 12 apôtres (qui ne sont plus que 6 aujourd’hui !). En effet, il s’agit de formations rocheuses qui avec l’érosion se sont détachées de la falaise. Elles risquent donc de disparaître un jour ou l’autre. C’est ainsi que le London Bridge ne porte plus très bien son nom, puisqu’il a perdu en 1996, la partie qui le reliait à la terre ferme. great-ocean-road-12-apotres-4.jpggreat-ocean-road-london-bridge.jpg

Nous mettons ensuite le cap vers le Nord afin de nous rendre au Grampians National Park où nous avons pu admirer de beaux paysages, des chutes d’eau (pas très impressionnantes), et fait une randonnée dans le canyon toujours sous un ciel bleu magnifique. Sur la route, nous avons croisé de jolis koalas dans leur environnement naturel. Nous avons eu de la chance, ils étaient réveillés car paraît-il, ils dorment près de 20h par jour…grampians-park-reed-lookout.jpgkoala-2.jpg

Nous prenons peu à peu nos repères dans notre van qui est bien confortable (frigo, surtout matelas et plaques de cuisson… Un vrai luxe après 15 jours sous la tente en Tasmanie et nos maigres matelas !). C’est bien agréable de pouvoir se faire à manger, notamment de la viande (même si on en a mangé des meilleures). En effet, les australiens mettent des BBQ à disposition un peu partout sur les espaces publics.notre-van-1.jpgbbq-party.jpg

La route entre Melbourne et Sydney n’est pas si exceptionnelle. On ne se plaint pas, loin de là mais les paysages ne sont pas très variés : de la plage, de la plage et toujours de la plage notamment pour les surfeurs que nous ne sommes pas…

Les nuages commençant à s’inviter, nous n’avons sûrement pas pu apprécier à sa juste valeur le Wilson Promontory National Park (qui de plus a été ravagé par un incendie en 2009 et de ce fait de nombreux sentiers de randonnée sont encore fermés). Nous profiterons d’autant plus de Jervis Bay sous le soleil et de ses magnifiques plages de sable blanc.wilson-promontory-park.jpg

Nous arrivons à près de 100 kilomètres de Sydney pour admirer les Blue Mountains. Malheureusement, des trombes d’eau s’abattent sur les montagnes pendant plus de 2 jours. Nous ne distinguerons même pas les formations rocheuses sous les nuages. Quel dommage ! Heureusement Mathieu et Sophie (TDMistes rencontrés au Vietnam) nous avaient passé les épisodes de Platane qui nous ont permis de faire passer le temps dans notre van.

 Il nous tarde d’arriver à Sydney….on espère sous le soleil. Qui a dit qu’il faisait toujours beau et chaud en Australie au mois de janvier ??blue-mountain.jpg

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site