Passage de la frontière Laos – Cambodge ou le voyage le plus long !

Allez c’est parti pour (encore) un long voyage en bus…Départ à 8h en barque de l’île de Don Det au Laos avec une arrivée prévue à 21h30… Convoqué à 7h45, nous ne partirons de l’île qu’à 8h30, il faut vraiment être patient dans ce pays.

Nous arrivons à 9h à Ben Nakasang, on nous dirige vers un restaurant-agence… Sans trop nous laisser le choix, il convient de remplir un formulaire pour la demande de visa cambodgien pour un prix (frais de dossier inclus !) de 30$ au lieu de 20$ à la frontière. Que dire, que faire, nous n’avons pas d’autre choix que de suivre le flot touristique et de confier notre passeport à une personne qui ne semble pas trop y faire attention… Au passage, nous croisons d’autres français qui ont préalablement demandé leur visa cambodgien à Vientiane pour 20$...

10h arrivée à la frontière, le bus passe la frontière sans même que nous ayons besoin de descendre puis s’arrête quelques mètres plus loin… Nous attendons pendant 45 minutes sans trop savoir ce qu’il se passe. Nous n’avons toujours pas récupéré nos passeports. Une personne du bus revient et distribue les passeports aux touristes mais toujours pas les nôtres…Ils reviendront comme par magie 15 minutes plus tard ! Ouf, nous avons récupéré notre précieux sésame avec le visa cambodgien. Nous aurons traversé la frontière entre le Laos et le Cambodge sans même avoir montré notre tête aux douaniers ! Les faux passeports doivent être monnaie courante dans cette région…

C’est parti pour 8h dans un bus « VIP » (selon les normes laotiennes-cambodgiennes) mais bon on n’est pas trop à plaindre car le confort du bus est correct. Au menu 2 films dont le mythique « Apocalyptico » de Mel Gibson. Pas toujours facile de déjeuner avec ces images quelques peu violentes…

Les paysages sont similaires au Laos. Nous traversons les villes de Stung Treng, Kratie, Kompang Cham puis on nous dépose à 19h dans une gare perdue en nous expliquant que le bus pour Siem Reap ne va pas tarder. Heureusement, nous ne sommes pas seuls ! Le bus arrive et nous partons pour Siem Reap. Un accompagnateur dans le bus nous indique que nous arriverons vers minuit (on est loin de l’horaire prévu !!!). Le confort dans le mini-bus est plus sommaire complété par une super route à « nids de poule ». Nous croisons beaucoup de néons bleus sur le bord de la route : cela sert à récolter les criquets qui sont attirés par cette lumière et pris au piège par l’intermédiaire d’un sac. Eh oui nous sommes au Cambodge et la consommation de criquets dans les plats est très pratiqué. Il faudra que l’on essaye (il y en de toute taille : des petits comme des très gros !).

23h30 : arrivée à Siem Reap, l’accompagnateur (qui travaille en fait dans l’hôtel ou nous dormirons !) nous a réservé un tuk-tuk et nous emmène dans un hôtel à 6$ avec la musique du bar jusqu’à 2h30 du matin.

Allez il est temps de se reposer un peu après ce voyage de près de 16h ! Pas toujours facile les vacances !

Commentaires (1)

1. jm 20/12/2011

ça si c'est pas de l'aventure!

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site