Good bye Vietnam

Nous nous posions beaucoup de question sur le passage de la frontière terrestre entre le Vietnam et le Laos, reliant Dien Bien Phu à Mang Khua (Laos). En effet, certains nous ont dit que la frontière était fermée, d’autre ouverte… Bref on s’est dit : on tente le coup on verra bien !

Nous quittons donc Sapa pour Dien Bien Phu. Le minibus a été bien rentabilisé : nous étions serrés comme des sardines ! Et c’est parti pour 7 à 8h de bus. Il y a environ 300 km mais la route n’est pas toujours goudronnée et nous sommes en montagne. Nous roulons en moyenne à 40/50 km/h. Marie a passé tout son voyage à côté d’un vietnamien qui s’étalait tranquillement et ne voulait pas se décaler malgré les multiples demandes. Lorsque nous avons demandé au chauffeur de s’arrêter 5 minutes (histoire de se dégourdir un peu les jambes), il a refusé sèchement ! En 8 heures de route, nous avons fait une pause d’une heure pour déjeuner. Au menu pour nous : sandwich à la vache qui rit !

Dien Bien Phu n’est pas une ville très accueillante. Elle est même un peu glauque. Mais la soirée sera pour nous productive : nous réservons nos nuits d’hôtels à Melbourne, où nous passerons le nouvel an, nous prenons nos billets d’avion pour la Tasmanie et surtout nous bookons nos places pour l’open d’Australie (tennis), pour la plus grande joie d’Olivier !

En arrivant, nous nous rendons à la gare de bus pour prendre un billet pour Mang Khua le lendemain matin. Selon le vendeur, aucun bus ne part pour Mang Khua le lendemain, seule la destination d’Udoxmai est desservie. Le tarif passant du simple au double. Nous irons donc jusqu’à Udoxmai afin d’être sûr de partir. Dans les faits, le bus s’est finalement bien arrêté à Mang Khua, village perdu du Laos…

Le passage de la frontière se fera sans problème. Nous quittons le Vietnam sans encombre et traversons un no man’s land de 3 km pour enfin arriver au poste frontière laotien. Descente du bus : première surprise, on nous prend notre température sur le front. Il ne faut donc pas être malade pour entrer au Laos. Ouf, nous passons ce contrôle médical pour 1$ tout de même ! Les visas sont un peu long à établir (lenteur de l’administration laotienne) et encore quelques dongs à payer pour qu’ils nous rendent notre passeport (toutes les monnaies étaient finalement acceptées !). Ca y est nous sommes enfin au Laos !

Après 10h de bus, nous arrivons à notre destination finale.

Commentaires (1)

1. Navina et Aurélien 29/11/2011

Sabaidii les voyageurs !
Je maudis les pare-feu qui m'empêche de lire votre blog au bureau ! Je viens donc de rattraper la lecture des articles jusqu'à votre arrivée au Laos et je suis ravie de voir que tout ce passe bien. Et je vous envie à fond aussi !!! Profitez-en bien et continuez à mettre à jour vos récits, ça nous fait nous évader de l'hiver parisien.
Ici tout va bien, pas grand chose de neuf, alors que pour vous aucune routine ! Ah si quand même : ce sera une petite fille !!
On pense bien à vous et bisous
Navina et Aurélien

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×